Santé

Soins postopératoires après une greffe de cheveux: que faut-il faire et ne pas faire

La greffe de cheveux est une solution révolutionnaire pour ceux qui subissent une perte de cheveux. Cependant, il est essential de comprendre que cette procédure complexe nécessite une attention particulière et des soins appropriés pour garantir un résultat optimal. Dans cet article, nous explorons les soins postopératoires après une greffe de cheveux, mettant en lumière ce qu’il faut faire et ne pas faire. C’est un guide crucial pour tous ceux qui envisagent de subir cette procédure ou qui viennent de le faire. La compréhension de ces soins est tout aussi importante que l’opération elle-même, car c’est ce qui assure que le processus de guérison se déroule sans problème et que les résultats escomptés sont obtenus. Les premiers jours après la chirurgie La période qui suit immédiatement une greffe de cheveux est primordiale pour le succès de la transplantation folliculaire. Durant les premiers jours après l’opération, des soins postopératoires spécifiques... En savoir plus...

Astuces pour garder ses cheveux en parfaite santé

Êtes-vous en quête d’idées pour avoir des cheveux en bonne santé ? Parfait ! Vous pouvez entretenir facilement vos cheveux en vous référant à quelques astuces clé. Il n’est pas toujours aisé de trouver le soin idéal pour ses cheveux. Néanmoins, en tenant compte du type de cheveux, on peut trouver les soins idéaux pour les garder en bonne santé. Vous vous demandez peut-être comment garder vos cheveux en bonne santé. Voici des astuces qui peuvent vous porter un coup de pouce. Avoir des cheveux en bonne santé : quelques idées de base Avoir des cheveux en bonne santé nécessite une certaine implication. En effet, espacer les shampoings fais partie des habitudes à adopter pour avoir des cheveux beaux et en bonne santé. Les lavages trop fréquents impactent négativement la santé des cheveux. Il est préférable de les laver tous les trois jours. Vous pouvez stimuler la croissance de vos cheveux en effectuant un massage du cuir chevelu. Cette pratique permet de booster la circulation sanguine en... En savoir plus...

La protéine C-Réactive : intérêt diagnostic en médecine interne

Qu’il s’agisse d’une bactériémie, d’une infection virale, d’une tumeur ou même d’un traumatisme, les réactions inflammatoires qui en découlent déclenchent une augmentation de la biosynthèse d’un certain nombre de protéines sériques dans l’organisme. Au nombre de celles-ci, la protéine C-Réactive qui augmentent rapidement lors de la phase aiguë de l’inflammation. Quelles en sont les caractéristiques et comment procède-t-on à sa détection dans l’organisme ? Un biomarqueur inflammatoire dans l’organisme Découverte en 1930 par TILLETT William et FRANCIS Thomas, la C Reactive Protein (CRP) ou protéine C-Réactive en français doit cette appellation à sa capacité à réagir avec le polysaccharide-C des pneumocoques. Si vous songez à avoir plus d’information, découvrez-le ici. Marqueur de la phase aigue d’une inflammation, la CRP est synthétisée au niveau du foie, sous la dépendance de l’interleukine 6. Cela dit, lorsque l’organisme est touché par une inflammation, le taux de CRP augmente rapidem... En savoir plus...